Traductions littéraires

Un Coeur très froid de Karin Slaughter

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Fabienne Gondrand

Date de parution format Kindle : 15 août 2017

Édition : HarperCollins Noir

Résumé – 

Pendant vingt ans, Pam a été une femme loyale, honnête, folle amoureuse de son mari John – mais incapable de lui dire non.

Elle a tout supporté, y compris son attitude pitoyable quand leur fils est décédé dans un accident de voiture, jusqu’à ce qu’il la quitte pour une autre.

Tandis que John refait sa vie et devient richissime, Pam conserve son modeste travail d’enseignante, jusqu’au jour où John l’appelle : atteint d’un cancer, il va se faire cryogéniser. John veut qu’elle soit là au moment où il va mourir….

 

La Femme de mon mari de Jane Corry

Traduit de l’anglais par Fabienne Gondrand

 Date de parution : 12 juillet 2017

Édition : Flammarion Ombres Noires

Résumé – 

Au début il y a l’amour.
Puis viennent les mensonges… et la mort.

Lorsque Lily, jeune avocate, épouse Ed, c’est pour faire table rase de son passé. Lors de sa première affaire pénale, elle rencontre Joe. Accusé de meurtre, il est jugé coupable. Étrangement attirée par cet homme, elle s’engage dans une relation qui met en péril sa nouvelle existence.

Carla a neuf ans. Elle vit dans la maison voisine de Lily. Enfant solitaire, elle observe le monde autour d’elle et n’oubliera rien…

Lorsque, seize plus tard, Carla frappe à la porte de Lily, de douloureux souvenirs refont surface, et la charge des secrets est aussi dangereuse qu’une bombe !

 

L’étrange talent de Janet Shore d’Elizabeth George

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Fabienne Gondrand

Date de parution E-book, ePub : 2 novembre 2016

Édition : HarperCollins Noir

Résumé – 

Pour occuper son enfance marquée par de longues périodes de convalescence, la frêle Janet Shore dévore tous les livres qui se présentent à elle. En s’isolant dans un vieux cimetière, la jeune fille se découvre un pouvoir extraordinaire : rejoindre ses héros. La voilà sur la mer Égée aux côtés d’Ulysse, ou encore prenant le thé avec Alice et le Chapelier fou. Mais la vie est plus forte que les livres et Janet le comprend lorsque son premier amour lui brise le coeur.
Elle change d’identité et abandonne tout derrière elle, même son talent secret. Après quelques années loin des siens, son passé se rappelle à elle.

 

Nujeen de Nujeen Mustafa avec Christina Lamb

Traduit de l’anglais par Fabienne Gondrand

Date de parution : 2 novembre 2016

Édition : HarperCollins

Résumé – 

À 16 ans, elle a fui la Syrie ravagée par la guerre en fauteuil roulant. Le témoignage exceptionnel et poignant d’une jeune fille qui a choisi la voie de l’espoir.

En 2015, Fergal Keane, journaliste à la BBC, repère dans la foule des migrants une adolescente en fauteuil roulant. Ému et admiratif devant tant de cran, il recueille son témoignage. Aussitôt, les médias et les réseaux sociaux s’enflamment…

Avec la collaboration de Christian Lamb, Nujeen raconte comment elle a trouvé le courage de s’engager dans ce dangereux périple de 6000 kilomètres, depuis la Syrie jusqu’à l’Allemagne en passant par la Grèce et la Hongrie…

Un récit porté par l’incroyable détermination de Nujeen et le principe auquel elle n’a pas dérogé :  ne jamais être une victime.

 » Nujeen m’incite à rêver sans limites. Elle est notre héroïne. Tout le monde doit lire son histoire. Elle est une source d’inspiration. « 

Malala Yousafzaï, prix Nobel de la paix

À propos des auteures

Âgée de 16 ans, Nujeen Mustafa a passé sa vie en fauteuil roulant. Elle a reçu très peu d’instruction en Syrie, mais a appris l’anglais toute seule en regardant les séries américaines à la télévision. En 2014, la ville de Kobané, où elle habitait, s’est trouvée au cœur de violents combats entre le groupe État islamique et les forces kurdes, soutenues par les États-Unis. La famille Mustafa a dû alors fuir vers la Turquie puis vers l’Europe, en Allemagne où ils sont aujourd’hui installés.

Christina Lamb a co-écrit le best-seller Moi, Malala, (Calmann-Lévy). Diplômée d’Oxford et de Harvard, elle est l’auteur de plusieurs ouvrages et a reçu quantité de prix pour son travail de grand reporter, dont celui de meilleur correspondant étranger britannique à cinq reprises, ainsi que le prix Bayeux, qui récompense le meilleur correspondant de guerre européen.

 

La Bête d’Alaska de Lincoln Child

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Fabienne Gondrand

Date de parution : 29 juin 2016

Édition : Flammarion Ombres Noires

Résumé – 

Le paléo-écologiste Evan Marshall organise une expédition en Alaska pour y étudier les effets du réchauffement climatique.
Son équipe fait bientôt une étrange découverte, celle d’un animal préhistorique gigantesque conservé dans la glace. Mais tout dégénère lorsque, contre l’avis de Marshall, les sponsors de l’expédition décident d’exposer la créature à la télévision.

 

Sans bagage de Clara Bensen

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Fabienne Gondrand

Date de parution : 13 avril 2016

Édition : Jean-Claude Lattès

Résumé – 

Après un passage difficile de sa vie, Clara Bensen, vingt-cinq ans, décide de s’inscrire sur un site de rencontre en ligne. Elle n’aurait jamais pensé y faire la connaissance de Jeff, un professeur d’université débordant d’énergie et réputé pour son rejet des conventions. Tout son opposé. À peine se connaissent-ils qu’ils se lancent dans une expérience de voyage périlleuse qui les mènera à travers huit pays en l’espace de trois semaines. La règle du jeu ? Pas de réservation d’hôtel, pas de programme, juste les billets aller-retour et, surtout, pas de bagage, rien sinon les vêtements qu’ils portent.

Comment trouver le courage de sortir de sa zone de confort ? Peut-on aimer en délaissant les étiquettes et le besoin d’engagement ? Est-il réellement possible de partir sans entrave ? À la fois histoire d’amour et carnet de voyage, Sans bagage apporte un éclairage sur des questions actuelles et saura séduire autant les aventuriers que les casaniers.

 

Projet Sin de Lincoln Child

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Fabienne Gondrand

Date de parution : 14 octobre 2015

Édition : Flammarion Ombres Noires

Résumé – 

Jeremy Logan, énigmologue de renom, est appelé dans un manoir du Rhode Island pour comprendre le suicide inexpliqué de Willard Strachey, un éminent informaticien. En menant l’enquête, Logan découvre une pièce dissimulée aux sombres secrets.

Projet Sin – les critiques
« Agréable à lire, bien construit, agrémenté d’un discret suspense de bon aloi, Projet Sin devrait plaire à tous ceux qui apprécient les énigmes, les enquêtes traditionnelles et les personnages originaux. Un excellent travail, d’un bon artisan de l’écriture !  » Jacques Tessier – Blog Mediapart

 

Fairfield, Ohio de Mia Topic

Traduit de l’anglais (Croatie) par Fabienne Gondrand

Date de parution : 23 janvier 2015

Édition : Delpierre

Résumé – 

Pour Jamie, tout a basculé le jour du décès de ses parents. Lui qui rêvait de partir étudier à New York se retrouve contraint de rester dans sa petite ville de l’Ohio afin d’élever Damian, son frère de cinq ans.

Un jour, Jamie rencontre Logan, un jeune avocat sûr de lui et brillant, qui ne fait pas mystère de l’intérêt qu’il lui porte.

Alors qu’il s’est toujours suffi à lui-même, voilà que Logan se surprend à rêver d’avoir sa place dans le petit monde des deux frères…

 

Street Photography de David Gibson

Traduit de l’anglais par Fabienne Gondrand

Date de parution : 22 octobre 2014

Édition : Dunod

Résumé – 

Passant insolite, illusion visuelle, pointe d’humour, moment de grâce, instant dérobé… La rue a inspiré des clichés parmi les plus émouvants, percutants ou silencieux. Les plus grands s’y sont fait un nom, de Henri Cartier-Bresson à Martin Parr. Photographes anonymes ou célèbres présentent aujourd’hui leurs créations singulières au sein de collectifs dynamiques à travers le monde.

Dans cet ouvrage, David Gibson explique comment pratique la street photography, ce « sport optimiste » : quelle attitude adopter et comment gérer l’espace public, où trouver l’inspiration, comment cadrer une scène ou réaliser une série, etc. Il s’appuie sur les portraits de 20 artistes reconnus dont il présente le parcours, les influences et les travaux. 20 projets à réaliser vous-même, accompagnés de conseils et faisant parfois écho à des photographies mythiques, ponctuent cet ouvrage riche d’expériences, d’enseignements et d’idées.

Street Photography – les critiques

« David Gibson nourrit votre esprit par sa pratique, son point de vue et la présentation d’autres photographes […] » – Le monde de la photo

« Ce passionnant livre de recettes photographiques à essayer et à digérer progressivement est certainement l’un des meilleures jamais écrits sur la « Street Photography ». Il serait dommage de s’en priver. » – Charente Libre

« Le plus intéressant de ce livre de David Gibson sur la photo de rue sont les petits encadrés proposés tout au long de l’ouvrage sous le titre : feuille de route. On y trouvera des sources d’inspiration intéressantes par exemple la photographie des ombres ou des reflets. » – Planète Leica

« Un ouvrage pratique à emmener lors de vos voyages sans oublier d’emporter partout votre appareil ! » – Performarts

« David Gibson nous fait découvrir ces instants de la vie collective qui peuvent véhiculer un effet esthétique, une intention humoristique, une vision de l’insolite. »Lectures

« Un tour d’horizon complet pleins de conseils utiles. »Réponses Photo

 

La plus belle histoire d’amour de Lucy Robinson

Traduit de l’anglais par Fabienne Gondrand

Date de parution : 11 septembre 2013

Édition : Jean-Claude Lattès

Résumé – 

Pour Fran, la vie est belle. Un boulot de rêve, un petit ami bourré de talent et terriblement séduisant… Et pour ses trente ans, Michael, cet homme idéal, l’emmène au Ritz, avec, dans sa poche, une petite boîte qui pourrait bien contenir une bague… Sauf que – catastrophe ! – rien ne se déroule comme prévu. Fran finit toute seule au fond de son lit en compagnie d’un mauvais cognac et d’une vieille chaussette de Michael.
Complètement déprimée, Fran se morfond chez elle. C’est alors qu’interviennent ses amis avec un plan pour le moins inattendu, marquant le début des ennuis. Comment la perspective de huit rencards avec des inconnus pourrait-elle lui remonter le moral ? Mais c’est trop tard : Fran a dit oui. Et ainsi commence la plus belle histoire d’amour de tous les temps…

 

Un Génie ordinaire de M. Ann Jacoby

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Fabienne Gondrand

Date de parution : 12 octobre 2011

Édition : Jean-Claude Lattès

Résumé – 

Théodore Mead Fegley, petit génie de dix-huit ans, est à deux doigts de révolutionner le monde des mathématiques. Étudiant à l’université de Chicago, il est en passe de prouver la fameuse hypothèse de Riemann, celle-là même qui laisse les chercheurs et universitaires du monde entier incrédules depuis plus d’un siècle.
Mais voici qu’à l’aube de sa consécration, le jeune Mead prend la fuite et se réfugie chez ses parents dans l’Illinois rural. Là, il est confronté aux remontrances de sa mère, à l’incompréhension de son père, à l’animosité de son oncle et aux comportements hébétés de sa tante. Il tente tant bien que mal de renouer avec les siens et d’apprendre de son père et de son oncle le commerce des meubles et des pompes funèbres qui fait vivre sa famille de génération en génération.
Rattrapé par les fantômes de son passé et traqué par Herman Weinstein, un camarade de promotion obsédé par la réussite, Mead entre dans la vie adulte au gré d’un parcours initiatique façonné par l’amour, la mort, le courage et la marque du génie.

Un génie ordinaire – les critiques
Chronique de Gérard Collard pour le Blog de la Griffe Noire en vidéo.